Email     Password  
Connection | Subscription
Collaborative
technologies
Entrepreneurship
RH
marketing
OnLine
Media
eRecruiting and
talent management
Dialogue
social
Software
development
e-Business
Page
  ...  
Somme-nous encore libres de nos choix face au risque de déplaire, face à la pression de la bien-pensance ?
Here's my feedback:
Leave me give my opinion...
Misc infos
Location : sur ClubHouse
Format : Article
Treatment : Tendancies
Notes
AUDIENCE
 

Somme-nous encore libres de nos choix face au risque de déplaire, face à la pression de la bien-pensance ?

J'en suis personnellement arrivé à ce ressenti paradoxal :

J'abonde pour la promotion de la diversité, et je suis proactif en la matière - mais j'y vois des effets pervers et contre-productifs. 

Je constate que l'on peut faire une chose hautement vertueuse dans un esprit anxiogène et même, propice à une forme de désinformation, ou communication infantilisante qui anesthésie l'esprit critique - qui en l'espèce me semble la seule option d'adoption durable.

Je ne suis pas à l'aise avec les mauvaises façons d'arriver aux "bonnes fins" : c'est parfois indignant pour les bénéficiaires eux-mêmes d'une politique de diversité. 

Le "politiquement correct" devient un "empire" pour reprendre Mathieu Bock-cote.

Ce sujet soulève un débat utile.

À nous de nous l'approprier?

(débat prévu sur ClubHouse : vendredi 26 mars à 14h15 ICI)



PS : article diffusé aussi ici sur Linkedin / Facebook 



Topic brought to you by:
Loading...
Share the link: