Email     Password  
Connection | Subscription
Collaborative
technologies
Entrepreneurship
RH
marketing
OnLine
Media
eRecruiting and
talent management
Dialogue
social
Software
development
e-Business
Page
  ...  
Posted: 9.6.2010 - 1 comment(s) [ Comment ] - 0 trackback(s) [ Trackback ]
Category: Sujets plateaux

L’entreprise 2.0 ne signifie pas autogestion !
 
Encore dernièrement lors d’un échange avec un responsable de la fonction RH j’ai eu la surprise d’entendre que le 2.0 c’était très bien en dehors de l’entreprise mais certainement pas en interne !
 
L’entreprise à un dirigeant et nous n’avons pas choisi de faire de l’autogestion !
 
C’est à mon humble avis un sentiment très répandu et une erreur complète de compréhension de la philosophie de l’entreprise 2.0 qui est vue comme une absence de hiérarchie et une cogestion non pas avec les syndicats mais l’ensemble des salariés…
 
Donc on continue comme avant avec une communication interne étouffante, une RH orientée administratif et process et des silos s’ajoutant aux strates hiérarchiques et l’on essaie de faire du mieux que l’on peut pour que cette organisation soit efficace et peformante.
 
L’entreprise 2.0 c’est la capacité à libérer la communication au sein de l’entreprise, la confiance et l’envie d’entreprendre au-delà des strictes limites de sa fiche de poste.
 
L’entreprise 2.0 répond à une écologie du respect de la personne humaine pour permettre à l’entreprise d’être plus performante socialement et économiquement. Elle permet aux dirigeants de comprendre beaucoup plus finement « l’état des troupes », aux RH d’identifier les personnes les plus compétentes dans les différentes activités couvertes par l’entreprise et associé aux process déjà mis en place pour le parcours professionnel, la mobilité ce sourcing en temps quasi réel. Enfin elle vient jouer le rôle de facilitateur, d’interface qu’avait identifié Crozier dans certains pouvoirs non identifiés dans l’organigramme mais indispensable au bon fonctionnement de l’ensemble.
 
On peut bien sur répondre et je l’ai souvent entendu, Si l’on n’est pas d’accord avec la stratégie de l’entreprise on peut démissionner !
C’est tout à fait exact et certains ne s’en privent pas mais combien restent dans l’entreprise avec une attitude de désengagement dont le coût économique et social est lui tout à fait tangible.
 
L’entreprise 2.0 ne met pas à bas les hiérarchies, elle peut en revanche fluidifier l’organisation, permettre aux compétences de s’exprimer, améliorer le dialogue social, renforcer l’implication et la motivation…En bref travailler mieux et lier la performance économique au bien être social.

Un billet de Anthony Poncier a consulter sur ce sujet

Management 2.0 = autogestion ?

cet article est crowdsource sur http://b-r-ent.com/news/l-entreprise-2-0-ne-signifie-pas-autogestion

Delicious Digg Facebook Fark MySpace
Archive
Categories