Email     Password  
Connection | Subscription
Collaborative
technologies
Entrepreneurship
RH
marketing
OnLine
Media
eRecruiting and
talent management
Dialogue
social
Software
development
e-Business
Page
  ...  
  Cette démarche est impulsée par l’inventeur de l’IBET (« Indice de Bien-Être au Travail »), Victor Waknine, Président-Fondateur de Mozart Consulting. L’IBET est un indice socio-économique variant de 0 à 1 pour sa valeur maxi-mum, traduisant la meilleure performance socio-organisationnelle. Le Bien-être au Travail socio-organisationnel, signe de l’Engagement des salariés se situe à un IBET ≥ 0,85. Selon une étude sectorielle menée en 2013, Le Désengagement des salariés liéà la non qualité du  Travail a coûté 27% de la Valeur Ajoutée des entreprise, soit 13,5K€/an/salarié et 250 Milliards€ dans le secteur privé. Voilà enfin l’impact du Désengagement mesuré de façon à interpeler les directions générales, le Management, les IRP et les actionnaires. « Malgré une prise de conscience progressive de la part des dirigeants d’entreprises et plus récemment de la classe politique, de mettre en place des outils d’évaluation de la performance sociale des entreprises, l’IBET© 2011 marque une stagnation prévisible du climat Socio-Organisationnel global par rapport à 2010 (0,72). La filière industrielle tire son épingle du jeu dans un contexte socio-économique défavorable, car : Elle fixe l’emploi et protège de l’incertitude du lendemain. Elle valorise les métiers. Les salariés ont un rapport direct, voire affectif avec ce qu’ils produisent. Ce constat montre l’urgence d’accélérer d’une part la réindustrialisation du pays, et d’autre part de prendre en compte les critères de Performance et de Responsabilité Sociale. Les nouvelles pratiques managériales fondées sur les strictes procédures et contrôles ont des effets contre-productifs sur la performance (mauvaise utilisation du Lean Management par exemple). Il y a urgence à développer d’autres pratiques plus vertueuses et respectueuses des individus mais surtout, des collectifs de travail. C’est pourquoi il y a matière à échanger, entre spécialistes des RH, sur le niveau des dégradations socio-économiques dues au mal-être au travail, impactant engagement, performance opérationnelle et dialogue social. Nous le ferons sans langue de bois ni militantisme : simplement pour avancer et construire ensemble le socle d’un management durable. Proposez vous aussi vos sujets de plateaux !     RENDEZ-VOUS [ LE 12 FEVRIER 2015 ] de 10h00 à 18h00 (choisissez votre créaneau) Inscrivez-vous p our suivre en direct live ou faire partie des intervenant(e)s   
All subjects with videos within this series:
Here's my feedback:
I transmit my opinion: I find this subject...




Misc infos
Location : Dans les studios de Webcastory
Article
PJ (2)
Détails
du concept
Slides de
présentation
AUDIENCE
Webtv guidelines
 
 
Follow us on Facebook
Subject proposed by Victor WAKNINE
Format : Networking day
Treatment : Debate
 

 

Cette démarche est impulsée par l’inventeur de l’IBET (« Indice de Bien-Être au Travail »), Victor Waknine, Président-Fondateur de Mozart Consulting.

L’IBET est un indice socio-économique variant de 0 à 1 pour sa valeur maxi-mum, traduisant la meilleure performance socio-organisationnelle. Le Bien-être au Travail socio-organisationnel, signe de l’Engagement des salariés se situe à un IBET ≥ 0,85.

Selon une étude sectorielle menée en 2013, Le Désengagement des salariés liéà la non qualité du  Travail a coûté 27% de la Valeur Ajoutée des entreprise, soit 13,5K€/an/salarié et 250 Milliards€ dans le secteur privé.
Voilà enfin l’impact du Désengagement mesuré de façon à interpeler les directions générales, le Management, les IRP et les actionnaires.

« Malgré une prise de conscience progressive de la part des dirigeants d’entreprises et plus récemment de la classe politique, de mettre en place des outils d’évaluation de la performance sociale des entreprises, l’IBET© 2011 marque une stagnation prévisible du climat Socio-Organisationnel global par rapport à 2010 (0,72).

La filière industrielle tire son épingle du jeu dans un contexte socio-économique défavorable, car :
Elle fixe l’emploi et protège de l’incertitude du lendemain.
Elle valorise les métiers.
Les salariés ont un rapport direct, voire affectif avec ce qu’ils produisent.

Ce constat montre l’urgence d’accélérer d’une part la réindustrialisation du pays, et d’autre part de prendre en compte les critères de Performance et de Responsabilité Sociale. Les nouvelles pratiques managériales fondées sur les strictes procédures et contrôles ont des effets contre-productifs sur la performance (mauvaise utilisation du Lean Management par exemple). Il y a urgence à développer d’autres pratiques plus vertueuses et respectueuses des individus mais surtout, des collectifs de travail.

C’est pourquoi il y a matière à échanger, entre spécialistes des RH, sur le niveau des dégradations socio-économiques dues au mal-être au travail, impactant engagement, performance opérationnelle et dialogue social.
Nous le ferons sans langue de bois ni militantisme : simplement pour avancer et construire ensemble le socle d’un management durable.

Proposez vous aussi vos sujets de plateaux !

 

 

RENDEZ-VOUS
[ LE 12 FEVRIER 2015 ]
de 10h00 à 18h00

(choisissez votre créaneau)

Inscrivez-vous
pour suivre en direct live

ou
faire partie des intervenant(e)s

  

Topic brought to you by:
Loading...
Voici la liste des premiers sujets proposés, en attendant les vôtres ! (cf. onglet ci-contre pour plus de détails) :
Share the link:
Connected subjects:
  • Comment from Frédéric BASCUNANA: Excellent !Et belle reconnaissance pour pur l'IBET qui tombe à point nommé !http://www.lexpress.fr/diaporama/diapo-photo/emploi-carriere/emploi/les-secteurs-ou-il-ne-fait-pas-bon-travailler_1092494.htmll’Express qui passe en revue tous les secteurs de l’IBET 2012 et en couleurs ! Comment from Pascal RONZON: souhaite assister à ce tournageAnimateur Cercle DRH en Prospective de <Protection SocialeRecherche en cours sur des notions de performances sociales, à partir d'indicateurs économiquesDéploiement d'expériences en cours auprès d'entreprises de toutes tailles Comment from Corinne Dangas: Je trouve qu'il y a dans cette phrase relative à l'industrie, bonne élève de l'IBET, plus que des mots, un aspect vraiment important du sujet : "Les salariés [y] ont un rapport direct, voire affectif avec ce qu’ils produisent." Le mal-être au travail se nourrit (pas seulement mais beaucoup) de crise de valeurs, de perte de sens, de l'ambivalence d'une société - et de sociétés - conduite(s) (supposément) par la "lumière", par la connaissance, par des valeurs plus élevées que jamais, mais en perpétuelle contradiction avec elle(s)-même(s). Ce que nous construisons - et toujours plus - ce sont des systèmes purement idéiques, des châteaux de cartes conceptuels de plus en plus élaborés, de plus en plus complexes, mais qui dans une large mesure ont - et de moins en moins - de conformité, de congruence avec la réalité. (Regardez notamment ce décalage entre la grande entreprise à qui s'applique tout ce bel édifice théorique, et... le reste du monde, tous les autres, individus et petites entreprises, qui en crèvent : quel écosystème peut s'équilibrer en ayant la moitié de sa population prisonnière du haut, et l'autre prisonnière du bas, de la pyramide de Maslow ?)Dans un monde tertiarisé, mondialisé, virtualisé, l'ancrage dans le réel est, je crois, un besoin aussi bien individuel qu'économique, un axe important de résolution. La tête dans les étoiles, oui, mais les deux pieds bien posés sur le sol. Ou c'est le vol en apesanteur. Alignement et empowerment ! Bravo pour tous ces beaux sujets, je serai contente de participer si je le peux. Comment from Victor WAKNINE: dans le terme "industrie" j'y intègre industrie de l'intelligence également comme les éditeurs de logiciels qui fabriquent des produits logiciels cognitifs. L'attachement émotionnel à un produit de la connaissance est très fort, il sublime le formel (exécution d'un programme) et l'informel du raisonnement créatif.Les logiciels de gestion ne sont pas moins attachants pour leurs salariés fiers de pouvoir gérer des processus réels et complexes.Une grande forfaiture a longtemps été déployée en France quand les SSII se sont présentées comme innovantes, pour brouter sur le dos des éditeurs.Le malaise social de celles ci y tient sa source, "ne pas savoir qui on est", il n'y a pas de honte à "servir", par contre augmenter la confusion des "maux" est un vrai malheur. Comment from Eric Soudy: souhaite assister à ce tournageImpliqué dans la promotion de la Charte du Management Equitable au sein de l'AFraME, je suis interessé pour apporter mon expérience de Manager dans ces débats. Comment from Victor WAKNINE: Merci Eric, on vous écoute sur les sujets de votre choix, qu'appellez vous un Management équitable à la française, svp? Comment from Victor WAKNINE: le DUERS, Document Unique de Responsabilité Sociale peut répondre à cette légitime recherche, j'ai eu le plaisir d'en faire la proposition à l'assemblée nationale semaine dernière.L'idée est de présenter la performance sociale de façon intégrée sur tous ses aspects en l'objectivant de façon quantitative.les critères d'évaluation étant les engagements de responsabilité en: dialogue social, parité, diversité, séniors, alternance.On en déduit alors un équivalent de l'IBET sur la performance sociale après en avoir négocié les dimensions avec les IRP, une sorte d'IRES (Indice de Responsabilité Sociale) spécifique à l'entreprise, étayé par le DUERS.Qu'en pensez vous? Comment from Jean Louis LEQUEUX: se porte volontaire pour participerBonjour,Je m'étais porté volontaire pour la session "RH & RS" du 3/05 mais je n'ai pu déplacer mon voyage à Hambourg. C'est avec plaisir que je découvre ce planning de "Performance Globale & Vie au Travail" qui m'intéresse tout à fait car elle impacte: l'organisation du travail, les relations sociales et humaines, les nouvelles technologies qui peuvent contribuer à améliorer les PKI dans ce domaine ainsi que les nouvelles (ou moins nouvelles) méthodes mises en oeuvre, par exemple le Lean Management, voir l'onglet et sous-onglets "Lean" sur mon Blog:http://01philo.wordpress.com/lean-it/Je pourrais apporter ma contribution à plusieurs partie de cette journée.Cordialement,Jean Louis Comment from Frédéric BASCUNANA: Excellent !Et belle reconnaissance pour pur l'IBET qui tombe à point nommé !http://www.lexpress.fr/diaporama/diapo-photo/emploi-carriere/emploi/les-secteurs-ou-il-ne-fait-pas-bon-travailler_1092494.htmll’Express qui passe en revue tous les secteurs de l’IBET 2012 et en couleurs ! Comment from SANDRINE MIALOCQ: se porte volontaire pour participerLe bien-être et la prévention santé en entreprise sont notre leitmotiv.Notre expertise du sujet, nos connaissances des problématiques de nos clients et prospects et nos actions menées en entreprise nous confèrent une valeur ajoutée à développer ce thème, sur votre plateau. Comment from fouzia DAOUDIM: se porte volontaire pour participerje m'intéresse aux questions bien être social et qualité de vie Comment from Henri Marrache: trouve ce sujet : IntéressantConcernant la performance : Il est toujours très difficile de mesurer l'efficacité du travail "tertiaire" (col blanc), et les tableaux de bord dans ce domaine ne montrent rien !!! Comment from Victor WAKNINE: Merci HR Channel pour avoir ouvert la saison 2 de cette thématique "Performance et Qualité de Vie au Travail". Venez nombreux débattre de ce qui nous rassemble, le Développement Durable du lien social entre l'Entreprise performante et son Capital Humain. Comment from Frédéric BASCUNANA: Chers amis !Cette journée aura donc finalement bel et bien lieu, ce jeudi 23 mai 2013, merci à l'excellent Victor Waknine qui conserve toute sa dynamique !Pour information - nous avons enregistré quelques interviews avec Victor, vraiment il a la pêche notre penseur ! Je vais les mettre dans une semaine en ligne, vous verrez : belle énergie et bonnes guidelines pour se préparer : Victor annonce la couleur et promis vous verrez, ça déménage !!! Comment from Frédéric BASCUNANA: juste pour info, cette page et ses sujets associés ont été consultés 33.743 fois à date, selon mon p'tit compteur statistique : c'est dire si ce sujet intéresse du monde (un quasi record sur HRchannel !!)j'espère avec un tel argument que nos amis DRH jugeront d'autant plus utile, et potentiellement instructif, de recueillir le feedback de cette communauté dans le cadre de leur réflexions sur le bien-être au travail, et qu'ils voudront bien partager un peu... pour recevoir beaucoup ;-) Comment from Frédéric BASCUNANA: Chers amis, Victor sera avec nous sur le salon SRH la semaine prochaines, et plusieurs sujets liés à la performance sociale seront traités en plateau. Comment from Frédéric BASCUNANA: Bonjour à tous,je suggère qu'on repositionne ce sujet début février 2015.SI vous êtes partants ?