Email     Password  
Connection | Subscription
Collaborative
technologies
Entrepreneurship
RH
marketing
OnLine
Media
eRecruiting and
talent management
Dialogue
social
Software
development
e-Business
Page
  ...  
Ce quatrième plateau sur le thème de l'Entreprise 2.0 a pour point de départ une posture quelque peu provocante émise par Carlos Diaz, CEO de Bluekiwi-Software, qui parle dans son livre blanc de « Chief Networking Officer » comme version 2.0 du Chief Information Officer…
You can navigate through the video thanks to the interactive summary:
Here's my feedback:
I transmit my opinion: I find this subject...




Webcast
notes
Speakers (3)
AUDIENCE
 
Format : Talkshow
Treatment : Debate
 
Speakers :
Vincent Berthelot, Conseil Web social

B-R-ent

Cl...
Conseiller web social
Vanessa Orzechowski, Magazine Stratégies - Reed Business Informa...
Responsable des formations et conférences web de Stratégies
Frédéric BASCUNANA, SMARTNOMAD + EFFORST.ORG + @PitchParties & ...
Digital Entrepreneur - Keynote Speaker - DealMaker & Pitc...
Ce quatrième plateau sur le thème de l'Entreprise 2.0 a pour point de départ une posture quelque peu provocante émise par Carlos Diaz, CEO de Bluekiwi-Software, qui parle dans son livre blanc de « Chief Networking Officer » comme version 2.0 du Chief Information Officer…
Keywords:  entreprise 2.0
Related expertises: 

Ce quatrième plateau sur le thème de l'Entreprise 2.0 a pour point de départ une posture quelque peu provocante émise par Carlos Diaz, CEO de Bluekiwi-Software, qui parle dans son livre blanc de « Chief Networking Officer » comme version 2.0 du Chief Information Officer…

 

Il permet d’obtenir des réponses concrètes pour la mise en place d’une politique 2.0 en entreprise. Comment le 2.0 doit-il être introduit et piloté dans l’entreprise ? Dans ce plateau les intervenants distinguent la gestion communautaire réalisée en interne de celle purement externe :En interne, Vincent Berthelot rappelle très justement que le 2.0 ne peut être imposé par la direction si il veut rester 2.0 (par définition) ! Car, comme le constate Ouriel Ohayon (contributeur Techcrunch), le 2.0 est avant tout une remise en question du mode de management pyramidal, et c’est pour cette raison que les entreprises hésitent encore à se lancer. Le 2.0 doit donc être diffusé dans tous les services par des managers « terrain » formés et accompagnés. Philippe Bournhonesque cite l’exemple d’IBM qui a favorisé le développement du 2.0 en créant un espace communautaire Blue IQ pour les salariés, clients et partenaires. Cet espace s’est naturellement développé sous l'impulsion des salariés bloggeurs parce qu’IBM a su valoriser leur initiative. Comment cela ? - Parce que l’entreprise n’a pas tenté de prendre le lead, et parce que l’outil a trouvé sa place tout seul… A l’externe, la fonction « Community manager » se développe. Comme Joel Chaudy, Community manager chez Microsoft depuis huit ans, il est l’intermédiaire entre la marque et les leaders d’opinion : il aide l’internaute en ligne (relation client sur le web) et fait remonter des informations clients stratégiques pour améliorer l’offre en fonction des besoins. Le client peut ainsi intervenir dans la conception même du produit. Mais cette nouvelle fonction est difficile à mettre en place, notamment parce que les retours sur investissement sont très longs (de deux à trois ans). Le lien avec le consommateur et l’instauration d’une relation de confiance sont en effet difficiles à obtenir. L’enjeu de la confiance est en effet une des grandes problématiques dans la mise en place d’une politique 2.0 à l’externe comme en interne…Ainsi, comment gérer l’information d’un bloggeur sur l’entreprise ? Pour Gilbert Réveillon, l’entreprise doit faire passer tout l’implicite (ce qu’elle cachait jusque là) dans le domaine de l’explicite. C’est grâce à cette transparence qu’elle pourra établir un vrai lien de confiance avec la blogosphère et les internautes. Car, comme le rappelle Yann Gourvennec, membre du Blog council, la transparence est un des grands principes du 2.0.

 

Mais le mieux sur la base de ces aperçus en survol serait que vous nous donniez vos impressions, réactions, objections en regardant vous-même ce plateau TV qui nous l'espérons vous semblera aussi instructif qu'à nous.Pour aller plus loin : Comment gérer sa e-réputation ou juguler l’effet d’un "bad buzz" ?La réponse : au prochain épisode ! En attendant, nous sommes impatients de lire vos commentaires sur strong>ce plateau… qui rappelons-le n'a vocation à n'être qu'une petite entrée en matière si vous nous aidez à relancer le débat : auquel cas votre participation donnera lieu à un nouveau plateau. Notre objectif est de faire intervenir les experts les plus légitimes du sujet (n'hésitez pas à nous en présenter !) et de créer un espace de référence pour approfondir sur ce thème particulier, parmi tous ceux traités sur TechTocTv.

Share the link:
Connected subjects: