Email     Password  
Connection | Subscription
Collaborative
technologies
Entrepreneurship
RH
marketing
OnLine
Media
eRecruiting and
talent management
Dialogue
social
Software
development
e-Business
Page
  ...  
Co-innovation avec ses fournisseurs, partenariats R&D, plateformes collaboratives sur Internet, transfert de technologies public privé, communautés d’utilisateurs... L’Innovation «  ouverte  » peut prendre de nombreuses formes, toutes basées sur le partage et la collaboration. Pourtant on constate de nombreux freins à ces pratiques dans les entreprises, souvent basés sur l'appréhension au changement. Cette conférence a été enregistrée le  mercredi 27 Avril. 
Here's my feedback:
I transmit my opinion: I find this subject...




Misc infos
Location : Dans les locaux de l'Université Dauphine, salle Raymond Aaron
Webcast
notes
Speakers (3)
AUDIENCE
 
Subject proposed by Guillaume Ebel and Toky Ravelomanantsoa
Format : Conference
 
Speakers :
Fabrice Poussiere, Ingénieur de recherche au sein des Bell Lab...
Ingénieur de recherche aux Bell Labs d'Alcatel-Lucent et ...
Olivier Réaud, IN PRINCIPO

dynamiques collaborative...
Conseil en Management Collaboratif, Directeur associé et ...
Frédéric BASCUNANA, SMARTNOMAD + EFFORST.ORG + @PitchParties & ...
Digital Entrepreneur - Keynote Speaker - DealMaker & Pitc...

Co-innovation avec ses fournisseurs, partenariats R&D, plateformes collaboratives sur Internet, transfert de technologies public privé, communautés d’utilisateurs...

L’Innovation « ouverte » peut prendre de nombreuses formes, toutes basées sur le partage et la collaboration. Pourtant on constate de nombreux freins à ces pratiques dans les entreprises, souvent basés sur l'appréhension au changement.

Cette conférence a été enregistrée le mercredi 27 Avril. 

Related expertises: 
  • Table 1 : Une mutation pour les entreprises - 18h-18h45

    Comment les entreprises appréhendent cette ouverture de leur processus d’innovation ? Quels types de collaboration mettent-elles en place ?

    • Frédéric Poulet, 2.0 Project manager – PERNOD SA
    • Tarik Lebtahi, Communities Project Manager - DASSAULT SYSTEMES
    • Fabrice Poussière, Chef de projet de recherche – ALCATEL - LUCENT BELL LABS FRANCE
    • Louis Montagne, Fondateur – HACKABLE DEVICES, Directeur Technique - FABERNOVEL


    Ce n'est que la première partie de la conférence !

    La suite : Table 2 : Diffuser l’open innovation - 19h-19h45 

    Vecteur de changement, comment les institutions s’organisent pour favoriser, par la collaboration, l’innovation sur les territoires?

    http://techtoc.tv/event/1470/l-entreprise-collaborative/management-2.0/les-conditions-de-diffusion-de-l-open-innovation 


Topic brought to you by:
Loading...
Loading...
Share the link:
Connected subjects:
  • Comment from Eric Herschkorn: trouve ce sujet : Excellent !Dans l’air du temps Comment from Martin DUVAL: trouve ce sujet : Excellent !...parce que c'est la raison d'être de bluenove (dont la baseline est 'Opening Innvovation') que d'accompagner les grands groupes et services publics pour mettre en oeuvre leur stratégie d'innovation ouverte et collaborative Comment from Christian DE NEEF: find this project: Great!I work in Knowledge & Innovation Management! Comment from Olivier Réaud: trouve ce sujet : Excellent !C'est l'enjeu clé de création de valeur des organisations de notre nouvelle ère économique. Comment from Olivier Réaud: La création de valeur repose désormais sur la capacité des organisations à développer de réelles dynamiques collaboratives au sein de leur organisation et avec leur écosystème. Le levier d'innovation est l'intelligence sociale. Si celle-ci ne se décrète pas, il est essentiel de savoir créer les conditions de son développement. C'est précisément le domaine de prestation d'In Principo. Comment from Olivier Schimpf: trouve ce sujet : Excellent !l'avenir de l'innovation passera par le Crowdsourcing Comment from Anthony Beaudier: les trois facteurs favorables à l'innovation ouverte:- la pression croissante à l'innovation- l'internationalisation de la R&D- la complexité croissante des technologies Comment from Anthony Beaudier: Je pourrai faire partager notre expérience interne si vous le souhaitez : nous avons mis en place quelque chose de très proche de http://www.ideastorm.com/ pour l'interne, mais envisageons de l'ouvrir à l'extérieur à terme Comment from Guillaume Ebel: Merci à tous pour ces réactions rapides et encourageantes. Je pense que nous allons avoir un débat intéréssant, notamment de par la variété des approches d'open innovation..A bientôt ! Comment from Guillaume Ebel: Bonjour, Oui c'est tout à fait intéressant, une sorte de "crowdcreation". Je soumet votre idée à mon équipe et vous contacte très bientôtMerci beaucoup Bien cordialementGuillaume Comment from Charles ELE: Très intéressant.je suis disposé à y participer et partager mon expérience avec kweeper.com dont le modèle économique est une offre en marque blanche BtoB ou BtoC pour des solutions collaboratives de collecte et de publication facilitée d'informations en temps-réel. Comment from Laura GARCIA VITORIA: Il faut mettre en place une Innovation ouverte et de RUPTURE! Comment from Frédéric BASCUNANA: ouhla, du calme Laura sur les slogans faciles !On risque de te demander... un peu plus de détails pour commencer par illustrer et soutenir ton propos ;-)"Il faut": oui certes. "Y'a qu'à" aussi, non ?Bon, j'espère que nous pourrons compter sur toi pour venir défendre ta thèse plus en détail dans les questions-réponses qui seront soulevées lors de cette conférence qui a lieu je le rappelle dans les locaux de l'Université Dauphine, salle Raymond Aaron, le 27 avril à 18h00 ! Comment from Francois BADENES: J'apporterai volontiers de l'eau au moulin de Laura sur la nécessité d'ouvrir notre vision de l'innovation. J'ai une bonne dizaine d'études complétées par des retours d'expérience terrain qui illustrent l’intérêt de l'innovation ouverte. Design Organisationnel, Innovation participative, Knowledge Management appliqué (pas celui des solutions informatiques faciles), Design de l'information, Management Innovant...autant de facteurs clefs de succès des entreprises qui se développent le plus rapidement dans le monde avec une vision rénovée du ROI : Retour sur Innovation + Retour sur Intelligence. Dans une économie largement tertiarisée, l'innovation est partout : dans le marketing, dans les interfaces, le webdesign, l'organisation et le management, la simplification des process. Il est donc urgent d'expliquer, de sensibiliser, de faire des retours d'expériences concrets sur ce qui déterminent aujourd'hui le succès des entreprises qui on su intégrer ces approches et les méthodes "agiles" au service de la performance.Bien à vous Comment from Laura GARCIA VITORIA: Bonjour FrédericIl faut bien lire les + de 1000 mégas d’information sur le sujet que j’ai mis sur internet !http://www.blogger.com/profile/16356742808614132544 Comment from Thierry Cappe De Baillon: De rupture ou pas... C'est un vaste sujet, mais est-ce celui de l'innovation ouverte ? Je pense plutôt à un débat innovation orientée design vs orientée utilisateurs.La seconde plaide a priori davantage pour l'innovation incrémentale, mais l'objectif est-il de créer des nouveaux produits/services qui répondent avant tout à des questionnements de l'entreprise (optimisation des processus, avancées technologiques,... ) ou aux attentes des clients ?Drucker disait que l'objectif principal du business était de créer des clients. Celui de l'innovation (ouverte ou non d'ailleurs) ne serait-il pas celui de mieux les satisfaire ? Innover veut dire apprendre, c'est avant tout de leurs clients (comme de leur non-clients) que les entreprises doivent apprendre. Comment from Thierry Cappe De Baillon: Ou comme le fait Steve Jobs avec Apple, devancer leurs attentes, ou en créer des nouvelles qui n'existaient pas (ou étaient sous-jacentes) Comment from Thierry Cappe De Baillon: Oui, encore que le cas d'Apple soit particulièrement complexe. Il y a bien sûr la vision (celle de Steve Jobs, ou celle de Jeff Bezos pour Amazon) qui inspire une innovation de rupture, soutenue par de l'innovation incrémentale orientée vers l'expérience utilisateur.Ce qui souligne deux aspects fondamentaux de l'innovation:- ouverte ou pas, aux clients ou à l'écosystème, elle doit s'accorder avec la culture de l'entreprise, s'intégrer dans son business model, pour être couronnée de succès.- plus que de crowdsourcing ou d'écoute et de dialogue direct, il s'agit avant tout de Design Thinking: la capacité à utiliser l'observation et l'interaction, et à les recadrer dans une logique de co-création de valeur. Comment from Thierry Cappe De Baillon: Pas seulement; dans le cas d'Apple, il s'agit d'Intelligence Economique, de capacité à sortir du cadre de référence, et de Stratégie; pas seulement d'innovation pureEtre capable de venir remettre en cause l'hégémonie du téléphone portable que Nokia avait réussi à acquérir, au passage l'industrie du disque (+ de la remise en cause de la gratuité du mp3 et d'internet) en lançant l'Ipod, puis en venant le greffer peu à peu à un téléphone mobile (en imposant sa plate forme de développement) devenu LA référence du Smartphone, c'est plus que de l'ouverture à l’écosystème ou du design thinking. On s'éloigne donc de la co-création et de la stratégie d'innovation collaborative, sujet du débat.Mais tout ça pour dire que le Marketing de l'Offre peut encore avoir largement sa place, voire un temps d'avance.Ce qui n'empêche que la co-création et la stratégie d'innovation collaborative peut venir sans doute corroborer et/ou accélérer le processus ou la vision statégique Comment from Laura GARCIA VITORIA: http://sociedad-del-saber.blogspot.com/2011/02/la-innovacion-de-ruptura.html¿Qué es una "innovación"? consiste en la aparición de un nuevo enfoque en un campo determinado. El objetivo es proporcionar tecnologías y servicios / productos objetivamente nuevos o mejorados. La innovación incremental resulta de la mejora gradual y continua de los productos o tecnologías existentes. La innovación de ruptura cambia profundamente las actitudes, condiciones de uso y / o acompañada de una revolución tecnológica que afecta a muchas áreas diferentes. La receta de la innovación de ruptura consiste en: * Abandonar todo lo que no se ajusta a los hechos conocidos y todo lo que es técnicamente muy complicado* Diferencias "complejo" y "complicado" (los puntos de vista no son los mismos!). * Pensar que "imposible" es a menudo una ilusión.* Atreverse a pensar lo impensable! Para acercarse a la innovación de ruptura se debe utilizar una lógica inversa: cuando hemos definido lo que definitivamente no se quiere, lo que se quiere puede ser posible. Una condición para aplicar la selección negativa (rigurosamente eliminar cualquier "solución" que no coincida con los hechos conocidos). Diferenciaciones:Las innovaciones de ruptura siempre van más allá de la finalidad para la que fueron diseñadas originalmente (las innovaciones incrementales siguen apegadas a su entorno y sólo permiten un progreso mínimo). Las innovaciones de ruptura proporcionan soluciones a menudo muy simples, pero con mucho estilo (las innovaciones incrementales son a menudo una enorme maquina no gestionable). Las innovaciones de ruptura se aplican casi de inmediato (las innovaciones incrementales requieren la modificación de los equipos existentes). Recuerde que a las instituciones financieras les gustan las "innovaciones disruptivas", pero siempre y cuando las patentes ya hayan sido presentadas!Es necesario, enfatizar aqui que los Living Lab nacieron en Europa y son un modelo de participación colectiva de la ciudadanía para la apropiación del conocimiento a partir del uso intensivo, productivo y eficiente de las TIC como un instrumento para la innovación, innovación abierta fundamentalmente.La innovación abierta hace referencia a una potencial multiplicidad de fuentes internas y externas que generan los inputs de conocimiento necesarios en un proceso de innovación. La movilidad, los nuevos accesos al conocimiento a través de la red, el mayor nivel de formación, la transferencia de capital humano entre compañías, la facilidad por emprender o el mejor intercambio entre empresas, proveedores y usuarios son factores que explican la eclosión de la open innovation. Comment from Christian DE NEEF: @fredwpt Apple n'est certainement pas un bon exemple d'innovation collaborative, ni de cocréation d'ailleurs. Bien au contraire, ils vont à contre-courant des tendences d'innovation ouverte... @cdn Comment from Christian DE NEEF: @tdebaillon Que l'innovation soit de rupture ou pas, n'a de prime abord rien à voir avec le concept d'innovation ouverte... Par ailleurs, il ne faut pas non plus limiter l'innovation ouverte à la cocréation avec ses clients, ni avec l'innovation étendue dans la chaine de valeur. L'innovation ouverte est bien plus large que ça, mais... elle n'est pas toujours collaborative (ce qui est quand même le sujet de ce tournage). Le crowdsourcing, par exemple, est surtout compétitif... rarement collaboratif! @cdn Comment from Christian DE NEEF: @lauragarciavito L'on pourrait discuter de la définition d'innovation de rupture qui est présentée ci-dessus, mais ça ne me semble pas pertinent dans le contexte du débat. Par contre, le Living Lab peut effectivement être un environnement qui favorise l'innovation collective/collaborative (surtout de cocréation, d'ailleurs). À noter toutefois que l'utilisation des TIC n'est pas requise pour l'innovation collaborative, comme cela semble sous-entendu ci-dessus, même si dans la pratique c'est souvent le cas... Finalement, ne confondons pas innovation ouverte et innovation collaborative (le sujet du tournage). L'innovation ouverte est un concept plus large qui englobe l'innovation collaborative! @cdn Comment from Christian DE NEEF: Je suis bien d'accord avec vous; ils n'ont pas besoin de collaboratif pour faire de la Rupture... Il vaut mieux un très bon Stratège et Visionnaire que 10 "bras cassés" en brainstorming... fut-il à des fins de ruptureMais désolé je me suis éloigné du sujet d'origine; je discutais avec Thierry sur un des aspect de l'Innovation, et dans la discussion, m'étais mis en Rupture :-) par rapport à l'énoncé J'ai osé sortir un peu du cadre pour parler d'Innovation de Rupture :-) Comment from Amaury De Buchet: Je ne pense pas qu'on s'éloigne ... il est intéressant de constater les différentes stratégies d'innovation menées par les entreprises, par exemple dans le logiciel.Si on prend pour indicateur le poids de la R&D sur le CA (valable pour l'innovation de produit ou de procédé, mais pas pour l'innovation de commercialisation ou d'organisation), Apple dépense moins de 4%, Microsoft environ 17%, Google 13%, Oracle 12% ... et la moyenne de l'industrie est à 8%. Les écarts sont également importants en regardant le nb de brevets déposés, même si l'innovation n'en n'est pas pas la seule justification.Il apparait évident qu'une innovation (à la différence d'une invention) chez Apple est plus de nature commerciale (marketing, business model, design, ...), voire organisationnelle (culture, structure, formation, ...)De cette façon, comment mesurer les dépenses en open innovation ? A quoi identifier les entreprises qui se sont fortement engagées dans cette voie ? Quelles sont les postes de dépense d'une stratégie d'innovation ouverte : partenariats, ecosysteme, ... Faut-il regarder le taux de croissance des acteurs de l'ecosysteme ? Eric Boustouller (patron de MS France) disait que pour 1 euro de CA, son écosysteme en faisait 9 : cqfd ?Sources :http://gizmodo.com/#!5486798/research-and-development-apple-vs-microsoft-vs-sonyhttp://lefturnresearch.wordpress.com/2010/01/06/it-vendors-putting-their-44-billion-where-their-rd-is/http://blogs.computerworld.com/17661/microsoft_dominantes_apple_in_patents_so_why_does_it_lag_in_innovation Comment from Thierry LE SCOUL: Frédéric, Merci de ton invitation. Je participerais avec plaisir. Comment from Guillaume Ebel: Ah le cas Apple...Cela révèle bien que si la stratégie d'Apple fait beaucoup parler d'elle, on connaît finalement très mal leur processus d'innovation.On sais tout de même qu'ils fonctionnent plus par acquisitions : http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_mergers_and_acquisitions_by_Apple Ce qui nous éloigne un peu de l'open innovation... Comment from Guillaume Ebel: @ Amaury De BuchetTrès bonnes questions !!Il me semble aussi qu'un processus d'open innovation requiert un certain équilibre et une juste répartition des résultat entre les partenaires.. D'où l'importance de la gouvernance.> Que diriez vous de poser ces questions en live ? On ne peut malheureusement pas faire participer tout le monde mais nous souhaitons une bone interaction avec les pro dans le public.. Comment from Guillaume Ebel: Oui bien sûr; je n'ai jamais dit le contraire.Ta remarque est très intéressante et révélatrice Guillaume !Mais qui a dit que reprendre les idées des autres par croissance externe n'était pas une forme d'enrichissement de ses propres forces et idées ? Sociétés rachetées qui auraient peut-être par ailleurs été rachetées par d'autres "prédateurs" ou auraient peut-être "périclité" faute d'investissement(s) ?Ce serait rentrer dans une certaine forme de pensée unique de prétendre de façon manichéenne qu'il y a une bonne façon (ou pas) d'Innover.C'est très "français" et "éducation nationale", cette façon d'approcher les choses. Mais un débat tout aussi intéressant, j'en conviens; et pas l'objet du débat que l'on a sans doute envie de faire lors de cette conférence si j'ai bien compris.Y aurait-il une déontologie de l'Innovation ?J'étais assez étonné pour avoir participé à pas de Keynotes sur l'Open source, et un certain "militantisme fleur bleue" du tout gratuit et ouvert, de voir le nombre de participants et militants dudit opensource avoir leur Iphone dans la poche et un Mac sur les genoux pour démonter #Apple en direct sur Twitter...Il faut donc inventer l'Apple - vert - équitable - recyclable - enseignable dans les bonnes écoles !Super je reste moi-même Open Minded au différentes façons d'Innover, y compris l'Innovation Equitable (si tant est qu'elle existe)Un pourra faire un sondage à main levée de ceux qui ont un Green Iphone (ou équivalent) dans leur poche Ou tout simplement, même avec d'autres marques, sonder ceux dont le téléphone n'a pas été fabriqué dans un pays qui bafoue les droits de l'Homme... Je crois beaucoup plus pour ma part à la force de la Marque, et à toute idée d'innovation qu'elle soit "ouverte" ou non.On en discutera autour d'un Nespresso ensemble :-)What else ? Comment from Christian DE NEEF: @adebuche En effet, je suis bien d'accord que l'innovation chez Apple est surtout de nature commerciale (marketing, business model, product/service design, ...). Certains de mes collègues Nord Américains diront d'ailleurs que c'est la seule vraie innovation (Innovation that isn't adopted/commercial success, isn't innovation). Aussi, les métriques traditionnelles (dépenses en R&D, nombre de brevets déposés) ne sont pas (plus) adéquates pour analyser l'innovation aujourd'hui... Au-delà de l'aspect innovant en soi, il y a de surcroit des dimensions culturelles, d'appartenance à une tribu, et de valeurs partagées (développement durable, engagement social, green attitude) qui jouent dans le succès commercial du produit/service innovant. @cdn Comment from Amaury De Buchet: Je serai là avec plaisir ... aurez-vous mis en place un Live-Tweet façon Balloon ? Comment from Fabrice Frossard: Intéressante la démarche de Nike. Données et open innovation. Votre avis? http://nikebetterworld.com/openinnovation/fellowship.html Comment from Frédéric BASCUNANA: ça va devenir un cas d'école, merci pour le lien Fabrice ! Belle découverte en effet dans le contexte de ce sujet. Comment from Laura GARCIA VITORIA: Pour ce qui est des Living Labs:http://www.dailymotion.com/video/xh62yu_el-triangulo-del-conocimiento_tech Comment from Laura GARCIA VITORIA: Un article intéressant (source Blog des Echos) pour alimenter le débat :"Innovation de Rupture : comment imaginer l'inimaginable ?"http://blogs.lesechos.fr/paristech-review/innovation-de-rupture-comment-rechercher-l-inimaginable-a5504.html Comment from Frédéric BASCUNANA: excellent - décidément, c'est ce que j'adore avec le travail que nous faisons sur ce site, très vite la page d'un sujet donné devient pendant sa phase de préparation en amont du tournage une vraie page de curation.Je ne peux que dire merci ! Comment from Guillaume Ebel: Merci pour cette contribution, De plus notre master s'inscrit dans cette même école de conception innovante (méthode DKCP) dont parle cet article de Paristech Review. M. Hatchuel, des Mines, est d'ailleurs l'un de nos professeurs. Nous lui avons envoyé une invitation, peut être sera t'il là ? Comment from Guillaume Ebel: Vous pourrez également débattre du sujet avec M. Poussière de chez Alcaltel Lucent, intervenant avec vous sur le plateau, qui connaît personnellement M. Hatchuel. Au passage, le blog de M. Poussiere sur les méthodes de créativité : http://creative-network.blogspot.com/ Comment from Guillaume Ebel: Petit reminder à J-7Vous êtes tous cordialement invités à cette conférence ! Mercredi 27 Avril à 18h00, à l'Université Paris Dauphine (Porte Dauphine) salle Raymond Aron (2e étage).A très bientôt ! Comment from Christian DE NEEF: La démarche de Nike est intéressante, en effet. Pour autant, les gens de Nike eux-mêmes ne savent pas où ils vont. Je les ai rencontrés la semaine dernière à la COFES à Scottsdale, et en particulier en matière de développement durable, ils se cherchent. Le problème de beaucoup d'entreprises, c'est que le réflexe «sustainability» arrive tout à la fin du cycle d'innovation, juste avant (et parfois meme après) la commercialisation, alors que la vraie responsabilité sociale, ce serait de revoir tout le processus dans un souci de développement durable. C'est pourquoi le Pepsi Refresh (http://www.refresheverything.com) ce n'est que du marketing, alors que la Green Bottle de Coca Cola & Heinz (http://greenpackaging365.com/greenblog/?p=290) c'est de la vrai innovation durable (et ouverte, de surcroit). @cdn