Email     Password  
Connection | Subscription
Collaborative
technologies
Entrepreneurship
RH
marketing
OnLine
Media
eRecruiting and
talent management
Dialogue
social
Software
development
e-Business
Page
  ...  
L'innovation est-elle si importante qu'on le dit ? Est-elle véritablement le relais de croissance des années à venir ? En quoi les solutions collaboratives contribuent-elles à faire émerger une réelle démarche centrée sur l'innovation au sein des entreprises ? Concrètement, comment leur efficacité se mesure-t-elle ? Un exemple concret avec la Finaref, client de Blue Kiwi.
You can navigate through the video thanks to the interactive summary:
Here's my feedback:
I transmit my opinion: I find this subject...




Webcast
notes
Speakers (3)
AUDIENCE
 
Format : Talkshow
Treatment : Debate
 
Speakers :
Carlos DIAZ, BlueKiwi
Martin DUVAL, bluenove
CEO de bluenove
Christophe VANDENKOORNHUYSE, finaref
Directeur Adjoint de la Direction Organisation et Système...
L'innovation est-elle si importante qu'on le dit ? Est-elle véritablement le relais de croissance des années à venir ? En quoi les solutions collaboratives contribuent-elles à faire émerger une réelle démarche centrée sur l'innovation au sein des entreprises ? Concrètement, comment leur efficacité se mesure-t-elle ? Un exemple concret avec la Finaref, client de Blue Kiwi.

L'innovation est-elle si importante qu'on le dit ? Est-elle véritablement le relais de croissance des années à venir ? En quoi les  solutions collaboratives contribuent-elles à faire émerger une réelle démarche centrée sur l'innovation au sein des entreprises ? Concrètement, comment leur efficacité se mesure-t-elle ? Exemple avec Finaref, client de Blue Kiwi.

Martin Duval rappelle que l'innovation concerne tous les secteurs de l'industrie et des métiers différents (marketing, organisationnel). Sans conteste, c'est le relais de croissance sur les années à venir.
 

Dans le cadre de la Finaref, son directeur adjoint au système de l'information, revient sur les trois ambitions du déploiement  de leur démarche d'innovation participative :  solliciter un savoir collectif, développer une approche transversale et créer les conditions d'un oeil neuf permanent sur de nouvelles initiatives
 

Outre le recueillement d'idées, ce fut également un levier de conduite de changement. Autrement dit, le recours à cette solution permet une  sensibilisation à la stratégie donc de passer plus vite à la phase d'industrialisation de l'innovation, et de semer, par la-même,  la culture de l'innovation. 

 

Néanmoins, les réseaux sociaux doivent d'abord être un outil de stimulation des collaborateurs. Une des conditions clés pour réussir le déploiement. 

A ce titre, c'est un outil efficace car il permet  l'existence des collaborateurs comme la détection de nouveaux talents. Mais aussi, c'est un vecteur de reconnaissance des compétences des professionnels, en l'occurrence, de l'innovation..   

Plusieurs enjeux importants chez un grand groupe   : la vitesse soit le time to market. améliorer la phase de processus, réduire les cycles, mieux mesurer l'efficacité des processus ou encore capitaliser le savoir accumulé sur ces phases. 

Chez les responsables de l'innovation, on dénote une double attitude : ces réseaux sociaux sont perçus de façon positive car ils élargissent les personnes impliquées, améliorer indicateurs de performance. Des expériences qui peuvent être vécues par certains comme une perte de territoire ou un accroc à la confidentialité de leur projet. 

Dernier point intéressant traité trop brièvement et qui demanderait de plus longs développements : la réceptivité très positive des nouvelles générations  aux réseaux sociaux. La raison ? Une familiarisation naturelle car elles ont grandi avec. Très appréciable pour les entreprises car le travail d'évangélisation est déjà fait ! Un gain de temps inestimable.

Share the link:
Connected subjects: